All Posts by Jean-Baptiste Boisseau

La théorie des contraintes : augmenter son rendement, diminuer son lead-time

Une belle théorie enveloppée dans un roman sympathique

Une lecture aussi enrichissante que distrayante

Réduire radicalement ses encours de développement et augmenter sa productivité pour un investissement minimum : telle est la promesse de la théorie des contraintes. Si l’on ajoute que cette méthode est simple et particulièrement compatible avec une approche agile dans une équipe logiciel, cela fait suffisamment de raisons pour la regarder d’un peu plus près.

La théorie des contraintes (ou ToC pour les habitués) ne date pas d’hier. A la manière du Lean, elle est née dans l’industrie il y a plus de 30 ans et n’a été importée dans le monde du développement que récemment, notamment à l’initiative de partisans de l’Agile. La bible des aficionados de la ToC s’appelle « le But », un roman d’entreprise remarquablement construit qui explique avec une clarté peu commune ses principes et sa mise en oeuvre. Son auteur, Eliahu Goldratt, a ensuite perfectionné son modèle et étendu cette approche au monde des services dans une douzaine d’ouvrages.

Continuer à lire